Fonctionnement et les différents types de batteries

Les batteries sont des accumulateurs d’énergie indispensables lorsqu’on recherche une autonomie dans des travaux ou des déplacements. Elles diffèrent en fonction de leur composition qui influence le type d’utilisation à en faire. On tient compte de leur cycle de recharge pour savoir combien de temps elles pourront tenir. Cependant, un entretien régulier vous permettra d’utiliser votre batterie plus longtemps.

Les types de batteries

On distingue 3 grandes classes de batteries :

  • Plomb ;
  • Nickel ;
  • Lithium

Les batteries au plomb

On en retrouve avec de l’électrolyte d’acide sulfurique diluée. Elle a l’avantage d’être fiable et maîtrisée. Cependant, cette batterie est rapidement influencée par la température ambiante. Cela peut baisser sa capacité. En outre, elle nécessite un entretien rigoureux avec apport d’eau distillée.

Les batteries plomb se déclinent aussi en modèles fermés avec un électrolyte gélifié. Encore appelées batterie Gel, elles sont facilement manipulables et sans entretien. De plus, vous ne risquez pas d’avoir des fuites avec ce type de matériel. On retrouve aussi la batterie AGM (Absorbed Glass Mat), très fiable et très résistante.

Les batteries Nickel

On distingue les batteries au Nickel Cadmium (NiCd) et au Nickel Metal Hydrure (NiMh). La batterie NiCd présente une longue durée de vie lorsqu’elle est bien entretenue. Elle est robuste par temps chaud et froid. Elle délivre beaucoup de puissance, mais doit être rechargée après une décharge complète pour ne pas diminuer ses capacités.

En raison des problèmes de recyclages du cadmium, les NiCd ont été remplacés par la batterie NiMh fabriquée avec des matériaux moins polluants. Elle a une grande densité énergétique ce qui lui permet de subir des décharges complètes sans l’altérer. De plus, la perte d’autonomie est moindre par rapport à celle des batteries NiCd. Mais en cas de stockage, elle se décharge très vite.

Les batteries lithium

Ces batteries ont vu le jour récemment et présentent de hautes performances. Elles peuvent être rechargées à tout moment et affichent un taux d’autodécharge très faible. On les retrouve dans une technologie :

  • Lithium-métal : dans ce cas, elles sont dangereuses et explosives ;
  • Lithium-ion : très stable avec une grande densité énergétique ;
  • Lithium-polymère : une technologie sèche qui semble être prometteuse.

Ces batteries sont plutôt chères, mais leurs capacités justifient leur prix. Elles peuvent intervenir pour n’importe quel usage, mais on les préfère dans les systèmes photovoltaïques portables.

Les cycles de décharge des batteries

La durée de vie d’une batterie peut être exprimée en année, mais l’expression en cycles est plus précise. Une batterie plomb peut offrir jusqu’à 400 cycles de décharge à 80%. Pour les batteries nickel, ce sera entre 500 et 700 cycles toujours à 80% de décharge. Si vous achetez une batterie lithium, vous bénéficiez de plus de 1000 cycles à 100% de décharge.

Comment entretenir une batterie ?

Les batteries plomb sont celles qui nécessitent le plus d’entretien. En effet, il faut vérifier régulièrement le niveau d’électrolyte pour rajouter de l’eau distillée. Pour cela, il faut enlever les bouchons de remplissage et les refermer à la fin de l’opération. Il faut également entretenir les cosses de la batterie avec une brosse métallique pour éliminer les dépôts de sulfates. En outre, il ne faut pas exposer l’équipement à des températures extrêmes. Enfin, il faut toujours recharger la batterie dès que vous le pouvez avec son chargeur d’origine.

Laisser un message